ECHO DES PAROISSES

Que se passe-t-il à la Paroisse Saint François Xavier d’Oyack ?

Que se passe-t-il à la Paroisse Saint François Xavier d’Oyack ?

Crée en1982, la Paroisse Saint François Xavier d’Oyack est l’une des plus importantes de l’Archidiocèse de Douala. Le Cardinal Christian Tumi y effectue régulièrement des visites pastorales. Pourtant, ce « lieu sacré » est en proie à de nombreuses dérives à la fois choquantes et amusantes qui se sont multipliées en fin d’année 2015.

D’abord l’état insalubre de la Paroisse n’émeut plus tellement personne. Que ce soit dans l’enceinte du Temple ou dans la cour, chacun peut se permettre un vilain geste. Si ce n’est pas un mouchoir jeté par terre, ce sont des emballages de biscuits et de bonbons qui jonchent le sol … bon…c’est vrai que les bacs à ordures ont disparu. Les deux petits seaux sur la photo assurent l’intérim en attendant… D’aucuns (parfois membres de groupes respectables) se permettent même d’uriner sur les murs (déjà délabrés) de l’église alors que des toilettes viennent d’être construites à cet effet. Comme en témoigne cette image, d’autres garent leurs véhicules à l’entrée principale de l’église, et la vie continue.

Et le Presbytère alors…?

C’est ce qu’on pourrait appeler, sans risque de se tromper : « la maison des prêtres ». Or c’est presque devenu la maison de tout le monde. Un peu comme la cour d’un certain roi du paravent. Chacun va et vient à sa guise, ouvre et referme la barrière, arrive à la cuisine, visionne au salon… Il y en a même qui s’y croient chez eux. Du côté de la grotte ou ce qui en a l’air, la statue de la vierge Marie est auréolée de stéarine de bougie, le chandelier juste à côté ne sert à rien, le gazon et les fleurs autour sont foulés aux pieds.

« Eglise des jeunes, Eglise vivante ! Eglise vivante, Eglise des jeunes ! »

Voilà un slogan régulièrement repris en chœur par les jeunes lors des messes du dimanche soir à 18h. Mais alors, que fait la jeunesse paroissiale ? Qu’est-ce qui marque ou matérialise sa présence, ses activités, son dynamisme ? Certainement pas les habillements de tout genre pour aller à la messe ; Surtout pas les petits jeux de séduction et autres relations coupables entres membres des mouvements, sans parler des rendez-vous avant, pendant ou après les CEV qui se tiennent chaque mardi à partir de 19h. En effet la jeunesse paroissiale mène ses activités à travers des mouvements ou groupes : Conseil Pastoral des Jeunes (CPJ), chorales, liturgie, Journal paroissial (Le Xaverius), etc. Ce dernier groupe se débrouille pour diffuser ses informations collectées çà et là. Mais le malaise de ces « journalistes » en herbe est que « les conférences de rédaction ne se tiennent plus », affirme sous anonymat un membre dudit journal, courroucé de venir tous les lundis à 16h et de ne trouver que les chaises vides. « Vraiment il faut que les Prêtres reprennent les choses en mains », lance un autre membre de « LeXaverius ». Il rajoute qu’ « il faut redynamiser tous les groupes de la Paroisse. Notre Paroisse est en train de mourir ! »

Qui a volé l’enfant Jésus à Noel?

Incroyable mais vrai ! La statue de l’enfant Jésus a été volée dans la crèche le 26 décembre 2015 à l’église. Faut-il en rire ou en pleurer ? En tout cas c’est clair que certains ne savent pas ce qu’ils font. « Seigneur pardonne-leur…» Ce qui fait dire à un chrétien anonyme qu’« il y a une inconscience de la part des fidèles de cette paroisse et un laisser-aller des Prêtres. »Comme un gag, cette histoire a déclenché le rire chez une jeune demoiselle qui nous a confirmé effectivement que l’enfant Jésus a été enlevé le lendemain de sa naissance par un chrétien qui le voulait visiblement à lui tout seul. Grâce à Dieu la poupée a très vite été remplacée. Ce qu’on regrette cependant est qu’avant, « on avait une poupée noire et maintenant on l’a remplacée par une poupée blanche »,rétorque un fidèle avec émotion. Comme si ça ne suffisait pas, les clefs de l’église sont introuvables, apprend-t-on, « et ça fait des semaines ». Ce lundi 04 janvier 2016, sur ordre de monsieur le Curé, un serrurier est venu changer les serrures des salles ‘’A’’ et ‘’B’’. Mieux vaut tard que jamais, même si pour un fidèle, « il [le Curé] prend trop de temps pour agir ».

Vivement que la Paroisse Saint François Xavier d’Oyack, appelée affectueusement encore « Paroisse Mère », parce qu’elle a fait naître les Chapelles de Sainte Agnès et de La Liberté retrouve sa grandeur et surtout son caractère sacré.

Publié le par CYRIL Marcel ESSISSIMA

Facebook Comments

Alain TEMFACK

Catho-News est un magazine web religieux créer dans le but d'aider les paroisses, chapelles et mouvements d'action Catholique a pouvoir mieux communiquer entre eux. Avec le grand Apôtre et évangélisateur saint Paul, nous voulons répéter : » Annoncer l’Evangile en effet n’est pas pour moi un titre de gloire ; c’est une nécessité qui m’incombe. Oui, malheur à moi si je n’annonçais pas l’Evangile !…c’est une charge qui m’est confiée » (1 Cor 9, 16-17).

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close